HISTOIRE D’UN ENSEMBLE

En 2016, il et elles se perfectionnaient dans les plus grandes écoles de musique ancienne : Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris, de Lyon et de Bruxelles, avec les plus illustres professeurs. L'amitié les a réunis. Ils ont fondé en 2017 l'ensemble La Fugitive pour mettre en commun leur enthousiasme et leur sensibilité au service d'un répertoire dont la variété leur paraît inépuisable : la musique du XVIIe siècle.

 

Leur interprétation se fonde toujours sur l'étude des textes d'époque, des traités musicaux. C'est ainsi qu'elle peut prétendre à être authentique et historiquement informée. Mais ils veulent aussi qu'elle soit accessible afin d'émouvoir un public d'aujourd'hui.

 

L'ensemble La Fugitive est composé d'une chanteuse, de trois violistes (dessus, ténor, basse)  et d'une luthiste jouant aussi de la viole. La géométrie est variable. Parfois tous sont réunis. Pour certains morceaux instrumentaux, on entend deux, trois ou quatre violes formant un consort. Luth et viole peuvent aussi jouer en solistes, ou accompagner la chanteuse de manière plus intime.

 

Les précédents concerts de ​La Fugitive​ incluent notamment le Festival Anacréon (Angers, juillet 2018) et le Festival Sinfonia en Périgord (août 2018). L’ensemble vient de terminer une résidence à la Cité de la Voix à Vézelay, dans le cadre des résidences Jeunes Ensembles. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now